AàC/CfP : colloque international « Giger, Dalì, et Cie : Partages de surréalisme »

[ENGLISH CFP BELOW]

Université de Perpignan-Via Domitia (France), 25-27 avril 2024

Figure majeure de l’art fantastique et de l’esthétique biomécanique qu’il contribua très largement à développer, l’artiste suisse Hans Ruedi Giger (1940-2014), malgré une notoriété internationale liée au couronnement de son travail de décorateur sur le film Alien de Ridley Scott en 1979, est cependant resté dans une ombre relative, comme soustrait au regard de l’institution universitaire. La richesse de son œuvre, sa diversité, sa puissance visionnaire et sa postérité populaire semblent pourtant appeler un regain d’intérêt vis-à-vis de l’enfant terrible helvétique du dessin fantastique. En octobre 2021, l’université de Lausanne organisait le premier colloque universitaire consacré à cet artiste protéiforme et polémique en proposant de délimiter les contours des « mondes de H.R. Giger » entre la littérature et les arts. L’objectif du colloque de Perpignan est de s’interroger plus avant sur les rapports que l’œuvre de Giger a pu entretenir avec les courants surréalistes, ceux des origines, mais aussi ses excroissances et ses survivances contemporaines.

S’il est incontestable que certains des travaux de Giger sont redevables à l’imagerie surréaliste d’un Hans Bellmer, d’un André Masson et même d’un Salvador Dali, il apparaît que c’est l’ensemble de sa production qui invite à être pensée sous l’égide du courant artistique avant-gardiste et visionnaire, qui fêtera officiellement son centenaire en 2024.

Le choix d’organiser ce colloque à Perpignan, conjointement à une exposition d’une sélection d’œuvres de Giger dans une ville dont Dalì aimait à dire, non sans gouaille, qu’elle était située au « centre cosmique de l’univers », s’explique aussi par sa proximité du lieu de la rencontre entre Giger et le maître catalan dans la résidence de ce dernier à Portlligat (Cadaqués), durant l’été 1975. Cette rencontre fut certes éphémère mais néanmoins iconique, signant une collusion sinon d’intérêts, à tout le moins de visions extralucides et extraordinaires. Au-delà des seuls effets géographiques et « paranoïaques-critiques », l’objectif de ce colloque est d’ouvrir la voie à une appréciation complète de la présence surréaliste dans l’ensemble des œuvres de Giger. Les propositions de communication pourront ainsi porter sur les problématiques suivantes :

  • Les sphères d’« influence » surréaliste dans l’œuvre de Giger (Ernst, Bellmer, Dalì…)
  • Les rapports de Giger avec les nouveaux surréalismes et avant-gardes des années 60 et 70
  • La déstabilisation de l’« effet de réel » et l’anamorphose
  • Les potentalités créatives de l’image-mouvement (cinéma, films d’animation, effets spéciaux)
  • Les stratégies de composition surréaliste chez Giger
  • La part de l’irrationnel et du délire dans le processus créatif
  • Le rapport ludique, réflexif et critique à la psychanalyse
  • L’érotisme, la sexualité et la transgression
  • La place de la religion et l’anticléricalisme
  • L’humour noir dans le processus créatif

Organisé par l’équipe de recherche CRESEM de l’université de Perpignan en collaboration avec l’université de Valencia, ce colloque international accompagnera une exposition d’une vaste sélection de l’œuvre de HR Giger au centre d’art contemporain « A Cent mètres du centre du monde ».

Les contributions pourront porter sur l’ensemble de la production artistique de l’artiste, mais aussi sur ses manifestations dans d’autres champs créatifs comme la musique, l’architecture, le cinéma, la culture populaire, le body art, les arts numériques.

Les propositions de communications, d’une longueur de 300 mots environ, doivent être accompagnés d’une bio-bibliographie et envoyés aux organisateurs aux adresses électroniques suivantes : jocelyn.dupont@univ-perp.fr et Carlos.Arenas@uv.es avant le 20 octobre 2023.

Les langues de travail seront le français, l’anglais et l’espagnol.

Comité scientifique :

  • Dr Carlos Arena, Universidad de Valencia (Espagne)
  • Dr Jocelyn Dupont, Université de Perpignan (France)
  • Dr Jérôme Dutel, Université de Saint-Etienne (France)
  • Philippe Kaenel, Université de Lausanne – UNIL (Suisse)
  • Dr Christopher Robinson, Ecole Polytechnique (France)
  • Pr Jordi Sanchez-Navarro, Universitat Oberta de Catalunya (Espagne)

Télécharger l’appel en PDF



A major figure of fantasy art and biomechanical aesthetics, the Swiss artist Hans Ruedi Giger (1940 – 2014) has received relatively little attention from the academic world, despite the international notoriety he earned as a result of his production design work for Scott Ridley’s film Alien in 1979. And yet the richness of his work, its diversity, its visionary power, and its retrospective popularity seem to call for a renewed interest in this enfant terrible of fantasy art and design. In October 2021, the University of Lausanne organized the first ever university conference to be devoted to this protean and polemical artist, with the aim of defining the literary and artistic contours of ‘H. R. Giger’s worlds’ more clearly. The objective of the Perpignan conference is to analyse in greater depth the relationships between the surrealist movements and Giger’s work —those of its origins, but also its developments and the traces left behind in contemporary times.

If it is undeniable that Giger’s work is greatly indebted to the surrealist imagery of a Hans Bellmer, an André Masson, or even a certain Salvador Dali, it seems that the entirety of his production lends itself to being considered under the auspices of the visionary avant-garde artistic movement—which will officially celebrate its centenary in 2024.

The decision to organize this conference at Perpignan, along with a corresponding exhibition of  a selection of Giger’s work, in the town of which Salvador Dalì liked to say, not without humour, that it was located in the “cosmic centre of the universe”, can also be explained by its proximity to Dali’s residence at Portlligat (Cadaqués), where Giger and the Catalan master met during the summer of 1975, a meeting which, though brief, remains nonetheless iconic, and which confirmed at the very least a collusion, if not of interests, of extra-lucid, extra-ordinary visions. Going beyond geographical and ‘paranoid-critical’ effects, the objective of the conference is to pave the way for a more complete appreciation of the Surrealist influence on the entirety of Giger’s work. Presentations might be on any of the following topics:

  • Surrealist spheres of ‘influence’ in Giger’s work (Ernst, Bellmer, Dalì…)
  • Giger’s relationships with avant-garde Surrealism of the 1960s and 1970s
  • Destabilisation through ‘reality effects’ and anamorphosis
  • The creative potentialities of the moving image (film, animation and special effects)
  • The part played by delirium and the irrational in the creative process
  • Playful, reflexive and critical relationships with psychoanalysis
  • Eroticism, sexuality and transgression
  • The place of religion and anti-clericalism
  • Dark humour in the creative process

Organized by the research unit CRESEM at the University of Perpignan in collaboration with the University of Valencia, this international conference will be accompanied by an exhibition of a vast selection of H.R. Giger’s work at the centre for contemporary art, A Cent mètres du centre du monde. Presentations may concern the entirety of the artist’s production, but also its impact on other creative fields like music, architecture, cinema, popular culture, body art and digital art.

Propositions, of around 300 words, should be sent, accompanied by a short biography, to the conference organizers at the following addresses: Jocelyn.dupont@univ-perp.fr and Carlos.Arenas@uv.es  before the 20th October 2023.

Working languages will include French, English and Spanish.

Scientific Committee:

  • Dr Carlos Arena, Universitat de Valencia (Spain)
  • Dr Jocelyn Dupont, Université de Perpignan (France)
  • Dr Jérôme Dutel, Université de Saint-Etienne (France)
  • Philippe Kaenel, Université de Lausanne – UNIL (Switzerland)
  • Dr Christopher Robinson, Ecole Polytechnique (France)
  • Pr Jordi Sanchez-Navarro, Universitat Oberta de Catalunya (Spain)

Download CfP in PDF



Citer ce billet
Dimitri Garncarzyk (2023, 15 juin). AàC/CfP : colloque international « Giger, Dalì, et Cie : Partages de surréalisme ». Poétique à Perpignan ❧. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sxkh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search