Nathalie SOLOMON

Professeur des Universités (9 section), UPVD

Professeur de littérature du XIXe siècle, spécialiste de Balzac, des récits de voyage de l’époque romantique, des récits possibles.

Travaux

Ouvrages
  • Balzac ou comment ne pas raconter une histoire, Artois Presses Universitaires, 2007.
  • Voyages et fantasmes de voyages à l’époque romantique, Presses universitaires du Mirail, 2014.
Collectifs
  • Potins, cancans et littérature, dir. A. Chamayou, N. Solomon PUP, 2006
  • Fantômes d’écrivains, dir. A. Chamayou, N. Solomon, PUP,2011
  • L’Impasse, dir. N. Solomon, PUP, juin 2012.
  • Vol. 1 No. 1 (2017): Crossways Journal 1.1 : Textual Mobilities / Mobilités du texte, dir. Dawn Cornelio, Jocelyn Dupont, Nathalie Solomon, Jasmine Durdge-Willson : https://crossways.lib.uoguelph.ca/index.php/crossways/issue/view/230
  • Le coup de la panne, ratés et dysfonctionnements textuels (1), dir. Nathalie Solomon : Fabula, colloque en ligne : https://www.fabula.org/colloques/document5796.php, octobre 2018
  • Le coup de la panne, ratés et dysfonctionnements textuels (2), dir. Nathalie Solomon : Crossways Journal Vol 3 No 2 (2019): https://crossways.lib.uoguelph.ca/index.php/crossways/issue/view/322
Articles
  • “Le programme narratif: tentative de définition”, en collaboration avec Sophie Rabau, Lalies n°19,actes des sessions de linguistique et de littérature, 1999, Presses de l’ENS.
  • “La question du programme narratif dans Une ténébreuse affaire et La Rabouilleuse”, Lalies n°19, actes des sessions de linguistique et de littérature, 1999, Presses de l’ENS.
  • “À quoi sert l’argumentation dans le récit balzacien?”, Recherches et Travaux n°57, 2000, Université Stendhal-Grenoble III.
  • “Conversation et mystification: le cas de La Maison Nucingen”, Op. Cit. n°14, juin 2000, Presses universitaires de Pau et des Pays de l’Adour.
  • « De Paris à la province dans Le Cabinet des Antiques et dans La Vieille fille, ou les tribulations de la Restauration chez Balzac », dans Province-Paris, topographie littéraire du XIXe siècle, textes réunis par Amélie Djourachkovitch et Yvan Leclerc, Publications de l’Université de Rouen, 2000.
  • « Etude de femme, La Femme abandonnée : les faux-semblants de l’argumentation balzacienne », dans Récits de la pensée. Etudes sur le roman et l’essai, sous la direction de G. Philippe, publication du Centre d’étude du roman et du romanesque, Université de Picardie – Jules Verne, Paris, Sedes, 2000.
  • « Des yeux pour voir, des yeux pour savoir: La Paix du ménage de Balzac”, Quest n°9, numéro sur “La poétique du regard”, 2001
  • « Le narrateur balzacien entre réalité et fiction », dans Figures du Passeur, sous la direction de Paul Carmignani, Presses Universitaires de Perpignan, 2002
  • « Audace de l’aveu et dénégation dans Vie de Henry Brulard », dans Limites du langage :
    indicible ou silence, articles réunis par Aline Mura-Brunel et Karl Cogard, L’Harmattan, 2002.
  • « Détails du récit dans Le Curé de village ou comment ne pas raconter une histoire », dans Le parti pris du détail, enjeux narratifs et descriptifs, Etudes romanesques n°7, Centre d’études du roman et du romanesque, Université de Picardie-Jules Vernes, 2002.
  • « Fausses pistes et virtualités narratives : les réticences du récit chez Balzac », dans La Réticence , études réunies par Liliane Louvel et Catherine Rannoux, La Licorne n°68, juin 2004, Presses Universitaires de Rennes.
  • « Le Récit herméneutique balzacien », secret derrière le secret, dans Sémiologie du secret , éditions Aleph, août 2004.
  • « Province-Paris : Balzac, sortie de route », dans Déclinaisons de la voie : avoiement, dévoiement, fourvoiement, sous la direction de P. Amiot, H. Guillaume, P. Carmigniani, Presses universitaires de Perpignan, 2006
  • « La guerre d’Espagne dans les récits de l’époque romantique », dans La Méditerranée à feu et à sang, poétique du récit de guerre, textes réunis par J-Y Laurichesse et J. Thomas, PUP, 2006
  • « Voyage, intertexte, Méditerranée : les voyages à l’épate de M. de Balzac », dans Intertextualité : quand les textes voyagent, études réunies par J-Y Laurichesse, Cahiers de l’Université de Perpignan, n°35, 2007
  • « De qui se moque-t-on? Les Européens vus par les écrivains français du XIXème siècle », dans Le Rire européen, dir. A. Chamayou et A. Duncan, PUP, 2009.
  • « Paul de Kock : faut-il le prendre au sérieux ? », dans Lectures de Paul de Kock, EUD, coll.
    Écritures, Dijon, 2011.
  • « Le rôle structurant l’espace chez Balzac : le topos qui cache la forêt », dans Topographies romanesques, sous la direction d’Audrey Camus et Rachel Bouvet, Presses universitaires de Rennes et Presses universitaires du Québec, 2011
  • « Fantômes d’écrivains : figures d’auteurs chez Dumas », dans Fantômes d’écrivains, dir A. Chamayou et N. Solomon, PUP, 2011
  • « Voyages et fantasmes de voyage chez les écrivains français du XIXème siècle : un passé
    insurpassable », Nottingham French Studies, vol. 51, no 1, spring 2012
  • « Léon Bloy, démolisseur romanesque », dans Théorie des textes possibles. Pour une critique créatrice, textes réunis par Marc Escola pour le volume Crin n° 57, printemps 2012
    (Cahiers de recherche des instituts néerlandais de langue et de littérature française)
    Amsterdam, Rodopi
  • « Voir Jérusalem et… », dans Questions d’optiques, dir. Anne Chamayou et Ghislaine Jay-Robert, PUP, 2012
  • « Les babouches de Constantinople : comment faire parler les choses dans l’Itinéraire de Paris à Jérusalem » dans « Chateaubriand et les choses », Franc Schuerewegen (édit), Crin n°59, Rodopi, 2013.
  • « Stendhal, voyageur digressif », Timisoara, Agapes francophones 2013.
  • « Vivre son voyage : l’engagement des corps chez Dumas et Gautier », dans Sur les pas de Flaubert, Philippe Antoine (éd.), Crin n°60, Rodopi, 2013
  • « Profusion et unité : l’identité balzacienne » dans Profusion et Unité. Pour Françoise Haffner, PUP, Perpignan, 2013.
  • « Le Potin créateur », dans Synergies Canada, revue en ligne « Gossip, So Much More than Hearsay / Le Potin, tellement plus que des racontars. » Nouvelle Revue Synergies Canada, N°7 (2014), http://synergies.lib.uoguelph.ca
  • « l’Omelette : une obsession romantique en voyage » dans Chaire, chair et bonne chère, en hommage à Paul Bretel, Françoise Mignon et Michel Adroher (éd.), PUP, 2014.
  • « Précis chronologique du règne de Louis XVIII : élaborer son récit sans en avoir l’air», dans Le Gai savoir de Gabriel Peignot (1767-1849). Érudition et fantaisie, dir. B. Denker Bercoff et J. Poirier, Dijon, EUD, « Ecritures », 2016.
  • « Les lieux du voyage : une fiction romantique. L’exemple du Rhin de Victor Hugo », Cadernos de Literatura Comparada nº 33 (2015), http://ilc-cadernos.com/index.php/cadernos/article/view/302
  • « Odeurs et parfums : le voyage sensible au XIXe siècle », Réflexion(s), mars 2016 (http://reflexions.univ-perp.fr/).
  • « « L’avide scalpel du XIXe siècle » : la métaphore du vivant chez Balzac », Carnet Animots, 17 mars 2016.
    (https://f.hypotheses.org/wpcontent/blogs.dir/313/files/2016/01/Solomon-Metaphore-du-vivant-chez-Balzac.pdf)
  • « Nerval magique », Réflexion(s), février 2017, (http://reflexions.univ- perp.fr/images/stories/nerval.pdf).
  • « Du récit de voyage au récit fabuleux : la réinvention de l’espace dans Caprices et zigzags de Th. Gautier », dans Otro Viaje extraordinario, Prensas de la Universidad de Zarragoza, dir. M. Lourdes Cadena, Ana M. Clavel, Maria Pilar Tresaco, Sarragosse, 2017, p. 345-354.
  • « L’angoisse du voyage impossible au XIXe siècle » dans Vertiges de la vitesse (dir. P. Schyder et F. Toudoire), Classiques Garnier, « Rencontres n°346 », 2018.
  • “Portraits dans les récits de voyage de Flaubert: l’atelier du romancier”, dans Portraits dans la littérature de Gustave Flaubert à Marcel Proust (dir. J. Anselmini, F. Bercegol), Classiques Garnier, « Colloques de Cerisy , Littérature n°3 », 2018.
  • « La fiction épistolaire dans quelques récits de voyage de l’époque romantique (Custine, Hugo, Nerval) », dans La Lettre, trace du voyage à l’époque moderne et contemporaine, dir. Isabelle Keller-Privat et Karin Schwerdtner, Paris, Presses universitaires de Paris Nanterre, coll. « chemins croisés »mai 2019.
  • « Balzac, théorie du cahot » dans Le coup de la panne, ratés et dysfonctionnements textuels (2) dir. Nathalie Solomon : Crossways Journal 3.2 https://www.fabula.org/actualites/crossways-journal_92829.php
  • « Poe lu par Jules Verne. À propos de l’article du Musée des Familles (avril 1864) », dans Spectres de Poe dans la littérature et les arts, sous la direction de Jocelyn Dupont et Gilles Menegaldo, Cadillon, Le Visage vert, 2020.
  • « Impressions de voyage et sentiment amoureux : « J’en ferai un volume » », dans Dumas amoureux. Formes et imaginaires de l’Éros dumasien, sous la direction de Julie Anselmini et Claude Schopp, Presses universitaires de Caen, 2020.
  • « Le voyage suspendu : paradoxes de la pause dans les Mémoires d’un touriste de Stendhal » dans Stase d’écrit, stase d’écran. Poétique du suspens narratif, http://www.revue-textimage.com/conferencier/sommaire/11_sommaire.html, février 2021.
Communications :
  • « Les personnages du Comte de Monte-Cristo », conférence prononcée pour l’association
    culturelle de Saint-Estève, juin 2002.
  • « Une source problématique de La Comédie humaine : Tristram Shandy de Laurence Sterne », dans le cadre du séminaire de recherche de la School of Modern Languages de l’Université de Saint-Andrews (2005)
  • « La figure de Peyrehorade dans La Vénus d’Ille de Mérimée : l’antiquaire anti-fantastique »,
    colloque Jaubert de Passa, mai 2003, organisé par l’Université de Perpignan et la Société des amis de Jaubert de Passa au Monastir del Camp à Passa.
  • « Lecture critique de « Melle Antigone » de Catulle Mendès », journée d’étude « Lolita : la figure de la nymphette dans la littérature et dans les arts », Perpignan, 18 février 2010.
  • « What if I told you gossip is literature? », conférence donnée à l’Université de Guelph, Ontario, Canada, le 24 mai 2011.
  • « Mérimée, une poétique de la méprise », colloque international « Au cœur du malentendu », Université de Liège, LEMME, 2-3 juillet 2015
  • Le voyage dénaturé ou comment pervertir son bel héritage (Gautier, Nerval, Flaubert, Custine), Nineteenth Century French Studies Colloquium (NFSC 2015), « Contamination », 5-7 novembre 2015, Princeton University.
  • « Comparses ou fantômes ? Figures d’auteurs chez Dumas », conférence 18 novembre 2016, à l’invitation du professeur Michela Gardini, université de Bergame.
  • « La ruine et le mirage : voyager sans rien voir à l’époque romantique », Colloque International : Ruines & Vestiges, 11-13 mai 2017.
  • « L’âge d’or chez les Romantiques : bricolage et nostalgie » », journée d’étude « Représentation de l’âge d’or », Université de Perpignan Via-Domitia, 29 novembre 2017.
  • « Incomplétude et eau de boudin » : terminer son récit en régime romantique, Colloque international : « Et ce fut tout », Les fins dans la littérature du XIXe au XXIe siècles. CRISES (E.A.4424), Université Paul-Valéry, Montpellier 3 6-7-8 décembre 2017.


Citer ce billet
Dimitri Garncarzyk (1008, 4 octobre). Nathalie SOLOMON. Poétique à Perpignan ❧. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sxjb

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search