Dimitri GARNCARZYK

Maître de conférences (UPVD, 10e section)

Dimitri Garncarzyk est maître de conférence en littératures comparées à l’Université de Perpignan-Via Domitia depuis septembre 2021.

Licencié en anglais, agrégé de lettres modernes, lauréat du Prix dix-huitième siècle (2013) décerné par la Société Française d’Études du Dix-huitième Siècle pour ses travaux de Master 2 et boursier de la Fondation Thiers (2017-1018), il a consacré sa thèse de doctorat (Paris 3, 2018) à l’épopée (sérieuse et comique) dans les classicismes d’Europe septentrionale (Boileau, Voltaire, Pope, Holberg, Krasicki — domaines français, anglais, polonais et danois).

Ses recherches, nourries par la philologie, la traduction, la méthodologie comparatiste et la philosophie analytique, comportent quatre grands volets :

  1. un volet d’histoire littéraire et des idées, portant sur la poésie (épique, pastorale, lyrique) baroque et classique de la première modernité en Europe centrale (Pologne, Pays tchèques, Autriche, Balkans), et les poétiques qui l’accompagnent, et notamment l’histoire du classicisme littéraire comme mouvement paneuropéen ;
  2. un volet théorique, portant sur la théorie esthétique des philosophes empiristes des Lumières (Charles Batteux en particulier, Hume, Reid, Jan Śniadecki), et notamment les métamorphoses de la poétique aristotélicienne, relue à la lumière de la théorie littéraire et de la philosophie analytique contemporaines ;
  3. un volet s’inscrivant dans les études aréales, des thèmes ou mouvements transversaux (représentations littéraires des 17e et 18e siècles, réalisme magique, thématique néo-abdéritaine) dans les littératures médio-européennes du 17e siècle à nos jours (Jančar, Tokarczuk, Kivirähk, Tomić…) ;
  4. un volet intermédial, portant sur les différents rapports entre les arts du texte (rhétorique, poésie) et la musique, et la place de cette dernière dans la réflexion esthétique générale au 18e siècle.

Ses travaux en cours comptent des éditions de textes (Elisabeth-Sophie Chéron, Charles Batteux), des traductions philosophiques et poétiques (Alexander Pope, Jan Śniadecki, Jovan Rajić, Benedykt Chmielowski), ainsi qu’un travail de biographie intellectuelle de Charles Batteux (1713-1780).

Membre de la Société Française d’Etudes du 18e siècle, de la Société Française de Littérature Générale et Comparée et de la Société Française d’Esthétique.



Citer ce billet
Dimitri Garncarzyk (1020, 13 avril). Dimitri GARNCARZYK. Poétique à Perpignan ❧. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sxjj

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search